Hyperlien

Dans les coulisses de la Fête des Vignerons

Quelque 70 élus du Forum des 100 ont visité l'arène de la Fête des Vignerons. Emerveillement!

Les personnalités choisies depuis 2005 pour la liste des «cent qui font la Suisse romande» forment aujourd’hui une communauté de 1400 membres. Elus par la rédaction du Temps et auparavant par celle de L’Hebdo, ils se rencontrent, du moins une partie d’entre eux, une fois par an au Forum des 100. Le 9 mai dernier, c’était pour débattre de la transition écologique.

Lire aussi: Dans les cuisines du Forum des 100

L’équipe du Temps veut désormais proposer à ces «élus du Forum» d’autres rendez-vous et renforcer ainsi le lien qui les rassemble. Voilà pourquoi la proposition des organisateurs de la Fête des Vignerons de découvrir, ce mercredi 19 juin, la fameuse arène et ses coulisses tombait à pic. On avait eu un avant-goût du spectacle grâce à la prestation de choristes et d’acteurs lors de la fête du Forum organisée à l’EPFL. Un mois avant la première, on allait pouvoir mieux comprendre la mise en scène de Daniele Finzi Pasca, chorégraphe tessinois et concepteur de cet événement.

Un théâtre en plein air «plus accessible»

Quelque 70 élus ont répondu à l’invitation. Parmi eux, une professeure de robotique de l’EPFL, un médecin pionnier des soins palliatifs, des jeunes politiciennes et une auteure de roman. Ils en sont ressortis émerveillés. Et heureux de se retrouver pour discuter livret et musique devant un verre de vin: «D’après les mélodies qu’on vient d’entendre en répétition, dira l’un deux, je m’attends à un spectacle plus accessible qu’en 1999.»

Pour l’heure, c’est surtout l’arène qui fait l’événement. On sait tout de ses mensurations et des contraintes de la place du Marché de Vevey où elle se dresse. Les concepteurs ont réussi à créer un théâtre en plein air capable d’accueillir 20 000 spectateurs dans un espace presque convivial. «Un sacré exploit», s’exclame l’avocat Jean-Pierre Morand, administrateur délégué de l’entreprise du même nom. Il sait de quoi il parle: il a été l’une des chevilles ouvrières de la Fête des Vignerons, il y a 20 ans, et l’auteur d’un concept de sponsoring novateur.

Il y a d’ailleurs, au fil des décennies, une constante soulignée par l’abbé-président François Margot dans son mot d’accueil: «Depuis 1905, la Fête a toujours eu une dimension technique.» Ainsi les spectateurs qui se trouveront tout en haut des gradins ne manqueront rien de la pièce. Ils auront surtout une vue plongeante sur l’écran LED de 800 mètres carrés qui recouvre plus de la moitié de la scène et qui a fait débat. Pour ceux qui en doutaient, cet élément essentiel du décor fonctionne même de jour, sous la lumière d’un soleil tapant. Dans l’arène comme sur les terrasses qui s’avancent sur le lac et dans toute la ville, la fête promet d’être belle!

Plus de contenu dans le dossier

Publicité