Le guitariste britannique Noel Gallagher a annoncé qu’il quittait le groupe Oasis, suite à une bagarre avec son frère Liam. Cette nouvelle altercation entre les fondateurs du groupe a conduit à l’annulation d’un concert en France et de leur tournée européenne.

»C’est avec une certaine tristesse et avec un grand soulagement que je vous annonce que je quitte Oasis ce soir. Les gens écriront et diront ce qu’ils veulent, mais je ne pouvais tout simplement plus travailler avec Liam un jour de plus», déclare Noel Gallagher dans un bref message sur le site internet d’Oasis.

Cette annonce est intervenue vendredi soir après l’annulation à la dernière minute d’un concert du groupe à Saint-Cloud, dans la banlieue ouest de Paris, dans le cadre d’un festival de rock.

»Dans l’après midi, Liam et Noel Gallagher se sont battus. À la suite de cette altercation, Noel a quitté le site du festival», avait annoncé François Missonnier, le directeur du festival Rock en Seine. Il a précisé que l’altercation entre les deux frères Gallagher était allée «très loin».

»Noel a quitté le festival et personne n’a réussi à le faire revenir», a déclaré M. Missonnier. Il a parlé d’une guitare fracassée. Le reste de la tournée européenne du groupe, qui devait se produire samedi au Rock Am See Festival de Constance, en Allemagne, et dimanche au I-Day Festival de Milan, est annulé, a ajouté M. Missonnier.

Enième bagarre

Les frères Gallagher forment l’épine dorsale d’Oasis. Ils sont réputés pour leurs fréquentes et parfois violents disputes, depuis les débuts du groupe en 1991. Mais les deux frères originaires de Manchester avaient jusqu’à présent toujours réussi à se réconcilier.

Leur tournée mondiale entamé il y a treize mois à la suite de la parution de leur dernier album «Dig out your soul» en 2008, se déroulait dans une ambiance notoirement tendue, les deux frères admettant rarement se parler. Depuis plusieurs mois, ils avaient pris l’habitude de se quereller via le site Twitter.

Véritable institution en Grande-Bretagne, Oasis est, aux côtés de Blur, un des groupes majeurs issu de la vague britpop dans les années 90. Le groupe a signé sept albums, dont «Definitely Maybe» et «(What’s the story) Morning Glory?».

Certains de leurs titres comme «Wonderwall», «Live forever» ou «Dont’look back in anger» sont devenus des hymnes repris en choeur par des milliers de leurs fans. Leurs concerts sont donnés régulièrement dans des stades du monde entier.

Les vétérans du ska Madness, qui avaient déjà donné dans l’après- midi un concert très apprécié par le public, ont accepté de remplacer Oasis en dernière minute.

Pour le festival Rock en Seine, il s’agit de la deuxième désillusion consécutive. En 2008, la chanteuse soul Amy Winehouse, elle aussi tête d’affiche, avait annulé sa venue à la dernière minute.