MUSIQUE

Crans-Montana se prend au jeu des festivals

Shlomo Mintz, Michel Dalberto et Yuri Bashmet aux nouveaux Sommets du classique.

Qui n'a pas son festival? Crans-Montana, longtemps à la traîne en matière d'offre musicale, semble décidé à se rattraper au plus vite. Après l'excellent Caprices, lancé en février dernier, et bien décidé à mettre son grain de pop et de musique électronique dans la saison d'hiver de la station valaisanne, voilà qu'un petit dernier voit le jour, en été.

Les Sommets du classique, première édition du nom, débutent le 11 août, et comptent se faire une place dans l'offre abondante de la région. Car Verbier n'est pas loin, ni le Festival de Sion-Valais, avec qui Les Sommets du classique collaborent étroitement. «Il n'y a pas de rivalité entre les deux, précise Marie-Claire Cau, collaboratrice du nouveau rendez-vous de Crans, mais l'envie d'une complémentarité. Crans a toute l'infrastructure nécessaire à ce genre de manifestation.»

Soutien à de jeunes musiciens

Et, pour cette première édition, complémentarité il y a. Le violoniste Shlomo Mintz, directeur artistique de Sion-Valais, prend de l'altitude et joue à Crans en clôture de festival (di 15 août), en compagnie de l'altiste Yuri Bashmet et des pianistes Michel Dalberto et Adrienne Krausz. La complémentarité existe aussi entre Les Sommets du classique et l'association Les Virtuoses du futur, créée également cette année, qui entend soutenir les carrières naissantes de jeunes musiciens. Parmi eux, Elvire Tornay (piano), Rosalia Agadjanian (flûte) et Dimitri Artemenko (violon), à découvrir lors d'un gala (di 15 août, Grand Hôtel du Golf), où une vente aux enchères permettra de rassembler des fonds.

Outre les têtes d'affiche du 15 août, le festival de Crans-Montana propose trois récitals de piano: celui de Krassimir Stoytcheff (Bach, Debussy, Liszt et Moussorgski me 11 août), puis de Maciej Pikulski (Chopin, Schubert, Liszt, je 12 août), avant la venue de Michel Dalberto, qui joue Beethoven, Schubert, Chopin et Ravel le vendredi 13 août. Quant à la musique vocale, elle fait son apparition le samedi 14, lors de la réunion des chanteuses Irina Titaeva, Géraldine Casey et Olga Gurkovska autour de Krassimir Stoytcheff, pour des extraits de Rachmaninov, Weber, Bizet, Rimski-Korsakov, Offenbach et Gershwin.

Les Sommets du Classique, du 12 au 15 août. Salle du Régent et Grand Hôtel du Golf, Crans-Montana. Loc. Office du tourisme de Crans-Montana, 027 485 04 04, et auprès du festival, 027 485 42 47.

Publicité