Lyrique

Daniele Finzi Pasca, l’enlumineur d’«Einstein on the Beach»

Le magicien de la Fête des Vignerons met en scène l’opéra de Philip Glass et Bob Wilson. La première production d’Aviel Cahn au Grand Théâtre de Genève s’annonce comme un événement majeur. Rencontre avec le metteur en scène en répétition

«Sono molto contento!» Daniele Finzi Pasca caresse à pleins bras le panneau translucide sur lequel vient d’être projeté un incendie de nuages. Pourquoi cette ivresse avant la pause d’une répétition? Parce que Zoé a bien réagi.

Zoé est la jument blanche qui intervient à plusieurs reprises sur scène. Et l’on sait que les chevaux ont peur du feu, de la fumée, des lumières vives et des bruits inconnus. Zoé est douce et sensible. Le premier contact avec la spectaculaire transition scénique du troisième acte s’est très bien passé. Il faut dire qu’Emmanuelle Dupraz est une présence apaisante et rassurante pour l’animal. La formatrice équine entretient avec sa «complice» une relation très attentionnée, quasi filiale, depuis sept ans.