Aucune trace directe de la main de Dante n’a été conservée. Ni signature, ni manuscrit, ni documents administratifs établis de son vivant. Son existence demeure baignée d’ombre et de mystère.