Les jurés du Man Booker Prize, l’un des plus prestigieux prix littéraires du monde anglophone, avaient retenu deux auteurs francophones dans leur dernière sélection, David Diop et Eric Vuillard. Ce 2 juin, c’est l’auteur de Frère d’âme qui l’aura emporté. Déjà lauréat du Goncourt des lycéens en novembre 2018, David Diop devient le premier auteur de langue française – traduit en anglais par Anna Moschovakis – à remporter ce prix.

Humanité perdue

Frère d’âme, devenu At Night All Blood Is Black chez Pushkin Press est choisi comme lauréat de l’International Booker Prize 2021. Le livre retrace l’histoire de la Grande Guerre (14-18), comme un hommage au grand-père de l’auteur – qui fut engagé pour combattre dans l’armée française, au même titre que 200 000 autres Africains. David Diop lui-même a été élevé au Sénégal. Le personnage de son roman, un tirailleur sénégalais, incarnait alors la figure d’une reconquête de l’humanité perdue, au milieu des champs de bataille.