crossover

Dead Can Dance, «Anastasis»

Une éternité sépare les dernières nouvelles données par la paire Brendan Perry et Lisa Gerrard de cet album plutôt inattendu...

Genre: crossover
Qui ? Dead Can Dance
Titre: Anastasis
Chez qui ? (Pias)

Une éternité sépare les dernières nouvelles données par la paire Brendan Perry et Lisa Gerrard de cet album plutôt inattendu. En 1996, on était resté sur une séparation qui suscita peu de larmes à vrai dire. Dead Can Dance avait tout dit beaucoup plus tôt et parfois de façon inoubliable (Within the Realm of a Dying Sun). Aujourd’hui, on pourrait se demander pourquoi ce groupe mythique, qui sut un temps attirer corbeaux ésotéristes et grands romantiques, a décidé d’ajouter un chapitre à son histoire. Anastasis fait dans l’exotisme paresseux, il pèche souvent par emphase (des violons à peine supportables dans «Amnesia», notamment) et dévoile aussi une voix, celle de Gerrard, qui a perdu l’essentiel de sa superbe.

Publicité