«Un jour viendra où les hommes, moins occupés des besoins de leur vie matérielle, réapprendront à lire», écrivait Jack London dans La Peste écarlate, en 1912. Avant nous, des auteurs ont pensé et vécu des épidémies; les lire aide à mettre en perspective notre époque troublée.