Delmot Bolger

Un Irlandais en Allemagne

Trad. de Julia Schmidt et Sabine Weispieser

Librio, 90 p.

Le narrateur écrit à son fils une longue lettre où il lui raconte ce qu'a été pour lui l'année 1988, celle où son amie lui a annoncé qu'elle allait avoir un enfant, la veille de la demi-finale de l'Euro 88. Lui qui n'aurait jamais cru qu'il devrait un jour quitter son pays natal allait émigrer en Allemagne, et devenir le père d'un garçon «irlandais en Allemagne et allemand en Irlande». Match de foot après match de foot, il évoque son enfance, ses copains, supporters comme lui de l'équipe irlandaise, et la seule Irlande qu'il peut transmettre «au fils qui porte son nom dans un pays étranger». A la suite de ce récit, quelques poèmes tendres et nostalgiques de cet écrivain né en 1959, l'une des têtes de file des romanciers irlandais contemporains. Et si on veut mieux le connaître, on lira aussi le roman à plusieurs mains qu'il a dirigé: Finbar's Hotel, avec la collaboration de Roddy Doyle, Anne Enright, Hugo Hamilton, Jennifer Johnston, Joseph O'Connor et Colm Toibin, aux Editions Joëlle Losfeld.