La photographie officielle date de juin 2007: elle présente le trio - deux femmes, un homme - nommé à la tête d'Art Basel et Art Basel Miami Beach, pour succéder à Samuel Keller sous la direction duquel la manifestation bâloise s'est épanouie extraordinairement. Or voici qu'à cinq semaines de l'ouverture de la foire de l'art, Cay Sophie Rabinowitz, à qui incombait la direction artistique, renonce à son poste avec effet immédiat. Ils restent donc deux à figurer sur l'image: Annette Schönholzer, précédemment chargée de l'organisation et des finances, et Marc Spiegler, de la stratégie et du développement. Qui porteront désormais le titre de codirecteurs. Tombée mercredi après-midi, à la veille du congé de l'Ascension, sans autres explications que les «raisons personnelles» de la démissionnaire, la nouvelle prend de court. Aucun signe ne l'avait annoncée. Le commissaire d'expositions genevois Simon Lamunière, qui a travaillé avec Cay Sophie Rabinowitz aux préparatifs de l'exposition Art Unlimited, volet important de la foire, se montre également surpris. Comme beaucoup, il avait apprécié sa fermeté et sa sûreté professionnelle. Dissensions au sein du trio? Les proches n'avaient perçu aucune difficulté de ce type. Mais à l'époque, l'annonce d'une direction à trois avait interloqué les commentateurs. Cette formule pouvait-elle être la bonne? Aujourd'hui, l'interrogation est relancée par cette démission.