Scène

Les désirs d’objets de Théo Mercier

L’artiste et metteur en scène français présente une exposition et deux de ses créations au Théâtre de Vidy

Artiste et metteur en scène. Dans le domaine, on ne connaît guère que le Belge Jan Fabre et l’Américain Robert Wilson pour mener de front ces deux carrières, parfois en les emmêlant. Et aussi le Français Théo Mercier, qui, dès vendredi, expose dans La Kantina, le restaurant du Théâtre de Vidy, plusieurs installations dont une, in situ, où certains accessoires conservés par la maison sont alignés sur un socle de huit mètres de long.

«Ces objets sont chargés de toutes les pièces qui se sont jouées ici. Dans une société qui jette tout, leur aura, leur magie, toutes les histoires dont ils sont chargés m’intéresse beaucoup», explique l’artiste et metteur en scène, qui présente, au même endroit, deux pièces de sa création.