Dans un quartier du Flon lausannois désormais redynamisé et «bohèmisé», l'EJMA fait déjà figure, avec son Mad voisin, d'ancêtre. La première école dédiée à l'enseignement du jazz et des musiques actuelles en Suisse romande célèbre depuis vendredi ses 20 ans. Bien que ses premiers cours aient été dispensés en 1981 déjà. Quelque 5000 élèves y ont défilé durant deux décennies et certains empoigneront, comme quelques professeurs, les instruments en ce samedi orchestral. Dans la gamme des concerts «prestige» agendés, Le Noctet réunissant entre autres Daniel Humair à la batterie et Stefano Saccon au saxophone, se produit en préambule du prodigieux violoniste multifacette Didier Lockwood. Un événement auquel se greffent des concerts dits «satellites», où l'on croisera aussi bien le quintett emmené par la voix de Sophie Kummer que le bandonéon racé de Daniel Perrin.

A Montreux, la salle récemment agrandie du NED marque quant à elle ses dix ans d'activité. Par le biais d'une série de concerts anniversaire, dont ceux de Louis Chédid, Pascal Auberson, Vincent Bumann et Les Pornographes ce soir. D'abord club réceptacle de la musique des marges, le lieu s'est mué ces derniers temps en centre culturel à part entière et a étoffé sa programmation. L'octroi d'une subvention municipale n'est pas pour rien dans ce nouvel élan. Au reggae, au punk et au hardcore autrefois omniprésents se joignent désormais pop, chanson ou spectacles d'humour.

L'EJMA fête ses 20 ans, au Flon, Lausanne. Sa 20 nov. dès 16h (Rens: http://www.ejma.ch) NED, Rue du Marché 19, Montreux. Louis Chédid, puis Pascal Auberson, Vincent Bumann, Les Pornographes: hommage à Brassens au Ned, Montreux (rens: 021/961 25 40 et http://www.ned.ch). Sa 20 nov. à 20h30.