Presse

Les deux quotidiens neuchâtelois ne formeront plus qu’un

«L’Express» et «L’Impartial» vont fusionner mardi prochain. C’est une nouvelle secousse dans le paysage médiatique romand

C’est une révolution en terre neuchâteloise. Dès le mardi 23 janvier, les deux quotidiens du canton, L’Express et L’Impartial, ne formeront plus qu’un seul titre, Arcinfo. La marque n’est pas inconnue de la population, vu qu’elle réunit déjà, depuis dix ans, les contenus numériques des deux journaux.

Ce chamboulement n’est pas une surprise. Il est le résultat d’un long processus né de la fusion des deux rédactions en 1996, puis de l’édition par une même entreprise en 1999 avec la création de la Société neuchâteloise de presse (SNP). L’éditeur assure qu’avec la nouvelle entité Arcinfo, la couverture de l’actualité régionale et locale sera maintenue. Aucun emploi ne sera supprimé et le site de La Chaux-de-Fonds sera conservé.

L’annonce devrait néanmoins faire grincer des dents dans un canton où le sentiment d’identité dans les régions du Haut et du Bas est fort. C’est en tout cas une page qui se tourne – la création de L’Express date de 1793 – pour une presse suisse aujourd’hui en crise.

Publicité