séries sur croisette

Diana Rigg sur «Chapeau melon…»: «J’étais moins payée qu’un cameraman!»

L’interprète de la mythique Emma Peel dans «Chapeau melon et bottes de cuir», récemment à l’affiche de «Game of Thrones», s’est racontée à Cannes. En souriant

Ces jours a lieu Canneseries, le festival des séries TV qui précède de deux semaines celui du cinéma. Nos échos de cet événement, depuis la Croisette.

Lire aussi: A Cannes, tapis rose (ou rouge) et «gilets jaunes»

Puisqu’elle a reçu un titre, pour être complet, il faut dire Dame Diana Rigg. On n’y songe pas immédiatement en la voyant arriver sur le tapis rose du festival Canneseries, avec de grosses lunettes rondes à monture dorée qui lui donnent un air espiègle.

Plus tard, durant une conférence, elle se confie en souriant. Longtemps, Diana Rigg n’a pas voulu parler de ses années Emma Peel, l’affolante héroïne, figure érotique et bagarreuse qui a marqué les années 1960 dans cette création unique que fut Chapeau melon et bottes de cuir – «Vous imaginez? C’était à l’époque du noir-blanc! Pas le muet, mais le noir-blanc, quand même!» Elle avait auditionné: «Je ne connaissais pas la série, je n’avais pas les moyens d’avoir une TV… Patrick Macnee [décédé en 2015] a été très gentil, patient. J’étais jeune et plutôt jolie, mais on me faisait passer des heures au maquillage, c’était, paraît-il, un truc inspiré d’Hollywood.»