Rien ne s’est passé comme prévu. D’abord Thank You (2021), 25e album de Diana Ross, aurait dû être un carton. Quelque chose comme le legs ultime offert au monde par l’une des figures clés du navire Motown. En lieu et place, vint cette chose balourde pliée avec des collaborateurs de Taylor Swift et déjà échouée dans les douves de la pop. Ensuite, des adieux glorieux auraient dû suivre pour lesquels Evan Ross, fils de l’idole, et Ashlee Simpson, sa bru, auraient assuré la première partie. Hélas, ces adieux ne mobilisent pas les foules, quand baby Ross et sa femme ont finalement été débarqués du projet. A l’aube d’une carrière où elle aura tout connu, gloire et crash, Diana manque sa sortie, sa participation au concert donné en l’honneur du jubilé de platine d’Elisabeth II début juin sauvant les apparences in extremis.