■ LIEDER

Dietrich Fischer-Dieskau. The Great EMI Recordings. Un excellent aperçu de l’art du baryton dans un choix de lieder de Schubert (dont les trois grands « cycles »), Wolf, Brahms, Schumann, Mahler, Strauss, etc. 11 CD EMI à un prix économique.

Franz Schubert: Le Voyage d’Hiver. Dietrich Fischer-Dieskau a enregistré trois fois « Le Voyage d’Hiver» avec le pianiste anglais Gerald Moore. La première version en mono par un chanteur d’à peine 30 ans (1955, EMI) et la suivante en stéréo (1962, EMI) sont jugées plus investies que la dernière de 1972 (Deutsche Grammophon). On peut aussi acheter à prix économique « Le Voyage d’Hiver » accompagné par Jörg Demus – un enregistrement de 1965. L’un des plus aboutis. (1 CD Deutsche Grammophon Originals)

Franz Schubert: Die schöne Mullerin. La fraîcheur du jeune baryton avec Gerald Moore (1962, 1 CD EMI).

Franz Schubert: Intégrale des lieder pour voix d’homme avec Gerald Moore enregistrée entre 1966 et 1972. Pour les collectionneurs avant tout. (21 CD Deutsche Grammophon).

Franz Schubert: Lieder avec Gerald Moore et Karl Engel (6 CD EMI). Emi réédite à prix économique les premiers récitals Schubert enregistrés dans les années cinquante et au début des années soixante. On y trouve un fantastique « Roi des Aulnes ».

Franz Schubert: Lieder avec Sviatoslav Richter. Un récital dans les années 1970 au Festival de Salzbourg qui respire la complicité et l’engagement. (1 CD Orfeo ORF 334931)

Hugo Wolf: Lieder und Orchesterwerke. Une superbe anthologie de lieder ( auxquelles s’ajoutent oeuvres chantées avec orchestre) enregistrés dans les années cinquante et soixante avec Gerald Moore. (6 CD EMI)

Edition Fischer-Dieskau. Vol. I. Hugo Wolf: Mörike-Lieder. Le tout jeune Dietrich Fischer-Dieskau est bouleversant d’intériorité dans ce CD édité chez la firme Audite.

Hugo Wolf: Ein Italienisches Liederbuch , avec Irmgard Seefried et Erik Werba (1 CD Orfeo). Un enregistrement réalisé en concert au Festival de Salzbourg dans les années 1950. Splendide.

Robert Schumann: Dichterliebe, Liederkreis Opus 39, lieder , avec Christoph Eschenbach (2 CD Deutsche Grammophon). L’art d’un chanteur au sommet.

■ OPERA

Wolfgang Amadeus Mozart: La Flûte enchantée. L’enregistrement miraculeux du chef Ferenc Fricsay avec Maria Stader (Pamina) et Ernst Haefliger (Tamino). « DFD » chante le rôle de l’oiseleur Papageno. Attention: c’est un enregistrement mono! (2 CD Deustche Grammophon)

Wolfgang Amadeus Mozart: Les Noces de Figaro , Gundula Janowitz, Edith Mathis, Hermann Prey, Tatjana Troyanos, Karl Böhm, etc. Un classique de la discographie mozartienne. La direction d’orchestre a un peu vieilli, mais les chanteurs sont très investis. Il existe aussi un DVD de cet opéra dirigé par Karl Böhm dans la mise en scène de Jean-Pierre Ponnelle. On y voit l’aplomb de Dietrich Fischer-Dieskau en Comte Almaviva face à Mirella Freni (Suzanne) et à l’émouvante Comtesse de Kiri Te Kanawa (2 DVD Deutsche Grammophon).

Giuseppe Verdi. Rigoletto (avec Renata Scotto, Carlo Bergonzi, Rafael Kubelik, 2 CD Deutsche Grammophon). L’un des rôles titres de Fischer-Dieskau à l’opéra. La ligne de chant y est superbe, même si le timbre de « DFD » n’a a priori rien d’italien.

Richard Strauss: Elektra et Salomé. « DFD » a enregistré les deux opéras avec Karl Böhm. Des must! (Deutsche Grammophon)

Aribert Reimann: Lear (2 CD Deutsche Grammophon). L’opéra du compositeur et ami de Fischer-Dieskau, créé en 1978 à Munich avec la distribution de la création.