Disiz la Peste voulait «juste un McMorning» en septembre de l’an 2000, lorsqu’il est instantanément devenu une star avec son premier single, J’pète les plombs. Un morceau de rap largement inspiré du film Chute libre, léger et drôle, loin de laisser présager l’épaisseur de l’œuvre qui s’annonçait.