Blanche-Neige, Bambi, Peter Pan, La Belle et la Bête… les familles en confinement se réjouissent peut-être du lancement de Disney+, y voyant un kit tout trouvé pour enfants intenables. Evidemment, il y aura des dessins animés, beaucoup de dessins animés, sur la plateforme: des classiques qui, depuis l’extinction des magnétos VHS, prenaient tristement la poussière, mais aussi une vingtaine de productions du studio Pixar (racheté par Disney en 2006), de Wall-E à l’excellent Vice-versa. De quoi nourrir des après-midi de mauvais temps ou notre nostalgie, question de génération. Mais que trouvera-t-on d’autre dans le catalogue Disney+, qui promet quelque 500 films et 350 séries à son lancement?

A propos de l'arrivée du service en Suisse: Le géant Disney déferle en ligne