La peintre et poétesse libanaise Etel Adnan, issue d'un brassage de cultures qui a marqué son œuvre, est décédée à Paris à l'âge de 96 ans, a annoncé dimanche sa compagne Simone Fattal. «Elle est décédée dans son domicile parisien à 96 ans», a précisé la peintre, sculptrice et céramiste libano-américaine. (AFP)

Comme son animal fétiche, le saumon, symbole de courage et de conscience universelle, elle fait fi des frontières, qu’elle a en horreur. Fidèle à ses racines, elle est toujours revenue, contre vents et marées, sur les terres de son enfance, le Liban, longtemps à feu et à sang.