Poulenc, Roussel, Honegger, Bréville, avec à chaque fois le compositeur au piano: le document vaut le détour. Celle qui fut une interprète modèle de la mélodie française nous est donnée à entendre, malgré les restrictions sonores de la technique du temps, avec le charme capiteux de son timbre, sa diction exemplaire, jusque dans ses maniérismes. Avec aussi plusieurs extraits de Judith de Honegger, qu'elle créa à Mézières.

Claire Croiza

Enregistrements complets (1927-1936)

(Marston 52018-2/Musicora)