Après Akhenaton, Kheops, Shurik'n et Imhotep, Freeman est le dernier des membres d'IAM à s'être lancé dans l'exercice solo. Accompagné tout au long de l'album par K. Rhyme Le Roi, son ami d'enfance, le rappeur marseillais alterne histoires de rue, évocations du bled et culture manga. Solide, mais sans surprises.

Freeman, L'Palais de justice (Delabel 7243 8471492 5/EMI)