Annoncé comme l'énième sauveur du pop rock anglais, Gay Dad débarque avec son premier album, le bien nommé Leisure Noise. Si la hype qui accompagne le groupe prête à sourire, reste que le son négligemment bruyant du groupe séduit. Gay Dad sait confectionner d'efficaces mélodies et, contrairement aux Stereophonics, Catatonia, Reef et autres néo-rockers de pacotille, le groupe a su construire un son envoûtant et euphorisant, inspiré tant par le krautrock que par le rock dépressif. Bel essai.

Gay Dad

Leisure Noise

(London 3984 27693-2 – Warner)