A la fois hautement conceptuel et d'une simplicité désarmante, Le Livre des sons (1979-1982) de l'Allemand Hans Otte explore en douze étapes la portée métaphysique du son, isolant et répétant à satiété des gestes pianistiques presque mécaniques, pour en extraire toute la beauté cachée. A mi-chemin entre Satie, le minimalisme et la musique orientale, Hans Otte élabore son propre univers crépusculaire, véritable Clavier bien tempéré d'une époque nihiliste et désolée. Hypnotique.

Herbert Henck, piano, (ECM 462 655-2/Phonag)