Ce chef hollandais cultive un répertoire exigeant dont il excelle à magnifier les austères beautés. Avec ces œuvres, essentiellement de la période américaine du magicien russe, il est en terrain familier, aussi bien dans la Messe et son âpre hiératisme que dans la Cantate et son expressivité décantée. Ian Bostridge y chante le difficile solo de ténor avec une infinie tendresse.

Igor Stravinsky

Musique chorale sacrée

Netherlands Chamber Choir, Ensemble Schönberg,

dir. Reinbert de Leeuw

(Philips 454 477-2/Universal)