On ne se lasse pas d'admirer l'élégance, le brio, le sens de la forme de ce grand chef (1908-1973), dont les disques perpétuent heureusement la mémoire. Smetana, Tchaïkovski et Glinka, mais aussi Beethoven, Berlioz et Wagner: ce bouquet de pages fameuses pour rappeler combien clairs et francs sonnaient les vents, combien déliées et lumineuses les cordes d'un orchestre en communion intense avec son chef.

Karel Ancerl, Ouvertures célèbres, Orchestre philharmonique tchèque (1958-1965) (Supraphon SU 3397-2/Musikvertrieb)