Tous deux partis du rock pour se convertir à une chanson française mâtinée de jazz, Kent et Enzo Enzo poursuivent leur route commune. Après le gigantesque succès de Juste quelqu'un de bien en 1994, Enfin seuls restitue les meilleurs moments du spectacle présenté par le duo depuis octobre dernier. Un disque aux accents de music-hall, où les sonorités électroniques le disputent aux envolées classiques et aux inspirations binaires.

Kent & Enzo Enzo, Enfin Seuls! (Barclay/Polygram 547 202-2)