Le libellé du site Internet de Miss Elliott est un manifeste ironique. Intitulé www.shesabitch.com, cette page propose aux fans de cette Busta Rhymnes féminine les renseignements les plus divers sur l'artiste qui sauva le rhythm'n'blues de la noyade. L'an passé, son album Supa Dupa Fly télescopait avec bonheur hip hop et soul. Da Real World prolonge ce travail de fusion. Produit par Timbaland, ce nouvel opus regorge d'arrangements de cordes et de beats élastiques.

Missy Misdemeanor Elliott, Da Real World (The Gold Mind Inc./Elektra 7559-62436-2 EW851- Warner)