Renouant avec un genre que l'on croyait défunt depuis l'aventureux Gesualdo et l'inventif Monteverdi, Fénelon notre contemporain a trouvé dans les Elégies de Duino de Rilke les poèmes dont la densité lui a paru appeler le traitement polyphonique. L'entrelacs infiniment varié des voix, la richesse des accidents harmoniques, les mille possibilités de combiner les timbres et les nuances, tout cela est subtilement réfléchi et puissamment organisé.

Les Jeunes Solistes, dir. Rachid Safir, (grave GRCD 10/Disques Office)