Pour le blues rural du delta, la bonne adresse s'appelle R. L. Burnside. Pas de bluff dans ce jeu de guitare élagué, inattendu souvent, obsédant comme celui de John Lee Hooker, dont Burnside croque ici trois thèmes fétiches. La voix, elle, ne doit rien aux incantations gutturales du «Healer»: aux climats lourds, au drame diffus, elle préfère le détachement humoristique d'un Big Bill Broonzy. L'harmonica discret de John Neremberg ponctue sans insister.

(M.C. Records 0034/Plainisphare)