CHANSON

DJ Bobo part à l'assaut de l'EuroSong

Il défendra la Suisse au concours.

Le chanteur DJ Bobo représentera la Suisse au prochain concours Eurovision de la chanson, rebaptisé EuroSong, dont la finale se tiendra à Helsinki en mai 2007. Il a été choisi par un jury national parmi plus de 60 artistes.

Le choix s'est porté sur cet artiste qui rassemble un maximum de chances de réussite pour la finale, a indiqué la Télévision suisse romande (TSR) jeudi dans un communiqué. DJ Bobo, René Baumann dans la vie civile, ancien confiseur mué en producteur et chanteur a vendu 13 millions de disques. L'Argovien, responsable du tube «Chihuahua» il y a trois ans, est désormais plusieurs fois millionnaire à défaut d'être encore DJ comme à ses débuts. Il a reçu plus de 80 distinctions et s'est produit dans 44 pays.

Levée de bouclier

La Suisse n'a pas fait très bonne figure ces dernières années à l'Eurovision Song Contest. En 1998, Gunvor n'a obtenu aucun point. Francine Jordi a atterri en 2002 à l'antépénultième place, et Piero Esteriore a échoué en demi-finale déjà en 2004. L'année suivante, le groupe estonien Vanilla Ninja a obtenu le 8e rang, et en 2006, le groupe international six4one s'est retrouvé en 16e position. Le passé suisse avait été davantage glorieux: la chanteuse Lys Assia avait remporté la première édition de l'Eurovision à Lugano en 1956 avec la chanson «Refrain». Et la Canadienne Céline Dion a fait gagner la Suisse en 1988 avec «Ne partez pas sans moi».

La nomination pour l'EuroSong 2007 de DJ Bobo ne devrait en revanche pas susciter les mêmes levées de boucliers qu'en 2005. Cette année-là, les responsables des divertissements des trois chaînes de SRG SSR idée suisse avaient opté pour Vanilla Ninja sans auditionner d'autres concurrents. Si les candidats n'ont jamais eu l'obligation d'avoir la même couleur de passeport que le pays qu'ils représentent au télé-crochet, la nomination de DJ Bobo s'explique aisément pour ce concours le plus formaté de la planète chanson.

Publicité