Genre: CLASSIQUE
Qui ? Dmitri Chostakovitch
Titre: Orango – 4e Symphonie
Chez qui ? (2 CD Deutsche Grammophon/Universal)

Récemment exhumé et en première discographique, Orango , «opéra politique» réduit à son seul prologue, est du même style bariolé et sarcastique que Le Nez . On comprend que son délire acerbe ait déplu et que la composition n’ait pas été poursuivie. C’est l’époque des années trente où le régime attaque Chostakovitch et parle de galimatias musical. L’ample, âpre et visionnaire Quatrième Symphonie fut donc mise à l’écart et créée vingt-cinq ans plus tard. Esa-Pekka Salonen et le Philharmonic de Los Angeles rendent justice à sa complexité, sa violence et ses détentes, son ironie mordante, ses fugues obstinées, ses élans et son désespoir. Et surtout sa fin bouleversante, faite de longues tenues désolées qui se dissolvent dans un infini glacé.