Le concours international du Festival de Locarno était relevé, et le suspense d’autant plus grand. A l’arrivée, la surprise l’est plus encore, avec la consécration d’un documentaire chinois, «Mrs. Fang», du réalisateur Wang Bing.

Dans ce documentaire, le spectateur assiste aux derniers jours d’une dame âgée. Mais cela n’a rien à voir avec du voyeurisme.

Lire aussi: «Mrs. Fang» et «Did You Wonder Who Fired the Gun?», la mort en face (09.08.2017)

Wang Bing montre avec sobriété l’histoire de Fang Xiuying, une ancienne paysanne qui a souffert d’Alzheimer durant huit ans. Après un séjour dans un foyer, qui n’apporte pas d’amélioration, sa famille la reprend à la maison, où elle est finalement décédée en 2016.

Wang Bing, qui a déjà fait partie du jury à Locarno, compte parmi les documentaristes chinois les plus importants. Mais peu de critiques le voyaient remporter le Léopard d’or. La surprise a donc été grande samedi après-midi, au moment où le président du jury, le réalisateur français Olivier Assayas, a dévoilé le prix.

Isabelle Huppert meilleure actrice

L’actrice française Isabelle Huppert a, elle, décroché le prix de la meilleure actrice pour son interprétation d’une institutrice hurluberlue. Le Danois Elliott Crosset Hove est son pendant au masculin pour son rôle dans «Winter Brothers». Beaucoup s’attendaient plutôt à voir l’Américain de 91 ans Harry Dean Stanton couronné avec «Lucky».

Lire aussi: Le palmarès des critiques du Temps

Les Suisses repartent quasiment les mains vides. «Goliath», de Dominik Locher, n’a pas reçu de prix. Cyril Schäublin sauve l’honneur avec une distinction spéciale du jury pour son premier film «Dene wos guet geit», dans la compétition de la relève «Cineasti del presente». Il s'agissait de la 70ème édition du festival.

Lire aussi: Marco Solari: «Le festival de Locarno est devenu un gigantesque dragon» (02.08.2017)


Palmarès complet:

Concours international

– Léopard d'or pour "Mrs. Fang" de Wang Bing, France/Chine/Allemagne

– Prix spécial du jury pour "As Boas Maneiras" de Juliana Rojas et Marco Dutra, Brésil/France

– Meilleure mise en scène: F. J. Ossang pour "9 Doigts", France/Portugal

– Meilleure actrice: Isabelle Huppert dans "Madame Hyde" de Serge Bozon, France/Belgique

– Meilleur acteur: Elliott Crosset Hove dans "Vinterbrødre" de Hlynur Pálmason, Danemark/Islande

Concours Cineasti del presente

– Léopard d'or pour "3/4" (Three Quarters) de Ilian Metev, Bulgarie/Allemagne

– Prix spécial du jury Ciné+: "Milla" de Valerie Massadian, France/Portugal

– Prix pour le meilleur réalisateur de la relève: Dae-Hwan Kim pour "Cho-Haeng" (The First Lap), Corée du Sud

– Mention spéciale: "Distant Constellation" de Shevaun Mizrahi, Etats-Unis/Turquie/Pays-Bas, et "Verão Danado" de Pedro Cabeleira, Portugal

Meilleur premier film

– Swatch First Feature Award: "Sashishi Deda" (Scary Mother) de Ana Urushadze, Géorgie/Estonie

– Swatch Art Peace Hotel Award: "Meteorlar" (Meteors) de Gürcan Keltek, Pays-Bas/Turquie

– Mention spéciale: "Dene wos guet geit" (Those Who Are Fine), de Cyril Schäublin, Suisse

Variety Piazza Grande Award

«Drei Zinnen» de Jan Zabeil, Allemagne/Italie