«La Dolce Vita» (1960), de Federico Fellini

Du temps de la cassette vidéo (l'âge de pierre de la vidéo, disent les

Du temps de la cassette vidéo (l'âge de pierre de la vidéo, disent les possesseurs de DVD), la collection «Les Films de ma vie» était une des seules à proposer des versions originales sous-titrées. Elle devait donc être à la pointe du nouveau support DVD qui offre de multiples possibilités pour le respect des langues et, conséquemment, des œuvres. Et ce fut le cas, avec des rééditions de chefs-d'œuvre ou d'auteurs imposants comme Ingmar Bergman. Mais elle s'est aussi beaucoup cherchée. Dernier retournement en cours, l'habillage: voici désormais le coffret en carton. Ce qui n'enlève rien, il est vrai, à la qualité du film (Anita Ekberg!) ou de l'effort fourni sur les suppléments (notamment interviews de Magali Noël et du critique Michel Ciment). Reste que la disparité des habillages n'aide pas une collection, si bonne soit-elle, à s'imposer comme telle. Criterion, par exemple, a gagné en prestige en conservant dès l'arrivée du DVD la même apparence pour chaque film. Exactement comme la Série Noire ou Actes Sud en littérature.

1 DVD zone 1 (Europe). Bande originale: française ou italienne (Mono d'origine). Sous-titrage: français ou français pour malentendants. Les Films de ma vie. Distr. Disques Office, Fribourg.

Publicité