C’est un nom, Paolo Branco, producteur de cinéma portugais. Le symbole d’années, décennie 1980, d’effusion de cinéma d’auteur à Paris, où il s’était installé. La liste des cinéastes qu’il a produit aligne les signatures prestigieuses: Manoel de Oliveira, Wim Wender, André Téchiné, Christophe Honoré, Alain Tanner, et bien d’autres… Plus discret ces dernières années, le patriarche revient, depuis son pays, pour proposer une mini-série singulière, Le Domaine, qu’Arte diffuse ce jeudi soir – et qui est disponible sur ses plateformes jusqu’au 10 juillet.

Retrouvez tous nos articles sur les séries