plein cadre

Les draps du Douanier

En première année à l’ECAL

Les draps du Douanier

En première année à l’ECAL

Un garçon dans une pochette-surprise bigrement bariolée? Un homme à plat? Une illustration littérale et toute relative de «se trouver dans de beaux draps»?

Aso Mohammadi, étudiant en première année à l’ECAL, aime jouer des trompe-l’œil et de ses origines kurdo-iraniennes. Cet autoportrait prometteur a été sélectionné avec quelques autres photographies par Lionel Baier, soucieux de «faire un clin d’œil» à l’école dans laquelle il dirige le département cinéma depuis 2002. Il l’a joliment surnommé «le garçon Douanier Rousseau».

Publicité