Le hasard veut que la même semaine sortent deux films aux conditions de production similaires mais qui contrastent comme le jour et la nuit: coproductions suisses minoritaires, Sous les figues (Akka Films) et Mother Lode (C-Side Productions) sont deux «fictions du réel» qui s’inspirent des vies de leurs personnages. Mais autant le film tunisien d’Erige Sehiri est ensoleillé, autant celui tourné au Pérou par l’Italien Matteo Tortone, dans un superbe noir et blanc, paraît sombre. Normal: il y est question d’hommes qui ne voient pas d’autre solution pour se sortir de la pauvreté que d’aller chercher une hypothétique fortune dans les mines d’or de La Rinconada. A 5000 mètres d’altitude, la ville la plus haut perchée du monde.