Livres

Ecrivains publics à Montricher

Trois auteurs ont posé leur kiosque littéraire devant l’épicerie du village et ont écrit, sur commande, des discours et des déclarations d’amour

Eté 2017. Benjamin Pécoud, Catherine Favre et Mathias Howald, les auteurs du collectif Caractères mobiles, sont en résidence à la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature. A la manière des écrivains publics du Moyen Age, ils installent leur kiosque littéraire devant l’épicerie de Montricher. Les habitants viennent leur passer commande: le maire en panne de discours, un jeune réfugié afghan, des parents fiers de leur progéniture, des déclarations d’amour à la terre, des élans de transmission, des tentatives de deuils et des cris d’amitié. Leurs requêtes sont prises en charge par les trois compères, rédigées et livrées à l’adresse demandée.

Fulgurances

A la manière d’une chorale de missives oniriques et aériennes, Au village en rassemble une cinquantaine d’entre elles. Pour les trois membres du collectif Caractères mobiles, on devine une formidable machine à contraintes d’écriture. Le sujet leur est partiellement donné; l’imagination fait le reste, volant à la rescousse des bribes d’informations dont ils disposent. Les propositions ricochent du calligramme à la diapositive en passant par les lettres classiques, faisant de ce petit ouvrage une collection d’expériences formelles, riches de simplicité.