audiovisuel

Les écrivains, scénaristes de demain?

Plus que jamais, le monde de l’audiovisuel considère les livres comme un vivier de bonnes histoires à adapter. Samedi, à l’instar de nombreux festivals littéraires, Le Livre sur les quais, à Morges, organise une plateforme de rencontres entre éditeurs et producteurs

Cinéma et littérature forment un vieux couple, le 7e art embrassant depuis ses débuts les romans, célèbres ou obscurs, pour les transposer à l’écran. Or, ces dernières années, le duo connaît un regain de flamme et le Livre sur les quais, qui ouvre sa 10e édition aujourd’hui à Morges, est l’un des théâtres de ces nouvelles noces. A côté des 200 écrivains invités et des milliers de lecteurs fidèles au rendez-vous, la fine fleur de l’audiovisuel romand sera également présente.

Producteurs, réalisateurs, scénaristes sont conviés, en compagnie d’éditeurs et d’écrivains, à participer à une journée professionnelle intitulée «La traversée de l’adaptation». Au programme notamment, une croisière d’une heure durant laquelle six éditeurs romands et français vont présenter («pitcher») un livre en sept minutes devant un parterre de professionnels de l’image dans l’espoir de susciter leur intérêt.