Plusieurs histoires s’imbriquent dans Un Père étranger, roman foisonnant d’Eduardo Berti qui se lit comme le récit d’un fabuleux voyage. Un écrivain argentin (double de l’auteur) se lance dans l’écriture d’un roman sur un épisode de la vie de Joseph Conrad. En pleine écriture, il se rend compte qu’entre l’histoire de Conrad (étranger qui s’est réinventé, qui a changé de langue, de nom, de métier) et l’histoire de son propre père, il y a beaucoup de ressemblances. Eduardo Berti décide alors de se rendre dans le sud de l’Angleterre, à Pent Farm, sur les traces de Joseph Conrad.

Lire aussi: Robert Bober, un ami pour la vie