Enième croisement entre pulsations électroniques et rythmes salsa, le deuxième essai de P18 ne convainc que par intermittences. Lorsque les sonorités sont veloutées et langoureuses («Latin Funk Overseas» ou «Yemaya Asesu»), les dialogues entre voix, cuivres et machines échafaudés par la tribu de l'ex-clavier de la Mano Negra Tom Darnal captivent. Ailleurs, la fusion teintée de house s'apparente à de dispensables bavardages.