Rock

Elvis Presley, par Elvis Presley

Assemblage hétéroclite d’enregistrements réalisés en 1954 et1955 dans les studios Sun Records de Sam Philips, puis début 1956, le premier 33 tours d’Elvis s’avère aussi court (moins de 30 minutes) qu’inégal et historique quant aux prémices officielles du rock’n’roll dans l’Amérique puritaine. Le gospel «blanc» de «I’m Counting on You», la solitude hypersensuelle de «Blue Moon», le réalisme vocal de «Trying to Get to You», les râles de «I Got a Woman» signé Ray Charles ou la version de «Trutti Frutti» de Little Richard restent toutefois des incunables du King. Au même titre que le «Blue Suede Shoes» dû à Carl Perkins. Et contribueront à créer en Europe de nombreuses vocations, dont celle du jeune Johnny. Le graphisme du CD a inspiré le London Calling des Clash en 1979.

Assemblage hétéroclite d’enregistrements réalisés en 1954 et1955 dans les studios Sun Records de Sam Philips, puis début 1956, le premier 33 tours d’Elvis s’avère aussi court (moins de 30 minutes) qu’inégal et historique quant aux prémices officielles du rock’n’roll dans l’Amérique puritaine. Le gospel «blanc» de «I’m Counting on You», la solitude hypersensuelle de «Blue Moon», le réalisme vocal de «Trying to Get to You», les râles de «I Got a Woman» signé Ray Charles ou la version de «Trutti Frutti» de Little Richard restent toutefois des incunables du King. Au même titre que le «Blue Suede Shoes» dû à Carl Perkins. Et contribueront à créer en Europe de nombreuses vocations, dont celle du jeune Johnny. Le graphisme du CD a inspiré le London Calling des Clash en 1979.

Publicité