Ramona Badescu. Pomelo s'en va de l'autre côté du jardin. Illustr. de Benjamin Chaud. Albin Michel Jeunesse. Dès 5 ans.

Catharina Valckx. L'Invention de la chaise. L'Ecole des loisirs/Mouche. Dès 7 ans.

Si vous ne connaissez pas encore Pomelo, alors que le cinquième tome de ses aventures vient de paraître, il faut à tout prix rattraper cette erreur! Cet adorable éléphant de jardin, qui vit généralement heureux au pied de son pissenlit, qui tombe amoureux ou se pose quelques questions philosophiques lors de précédentes aventures, fait peut-être ici une première crise adolescente: en tous les cas, il est bougon, Pomelo, un peu mélancolique aussi, peut-être parce qu'il a l'impression que les choses, autour de lui, ont changé - à moins que ce ne soit lui qui ait à leur égard un autre regard, d'autres attentes?

Le duo Ramona Bádescu (pour les textes simples, mais jamais simplistes) et Benjamin Chaud (pour des images tendres, inventives et souvent cocasses) travaille de façon exemplaire, faisant de ces aventures formatrices des moments de partage facétieux: comme tout se passe dans le microcosme d'un mini-éléphant, il faut le doux décalage entre ce que dit le texte et ce que montre l'image pour que le lecteur comprenne la «gravité» des situations... et aussitôt en sourie. On l'aime ainsi, Pomelo, ingénu, obstiné, et vite à nouveau content de son sort!

***

Parfait pour les «premières lectures tout seul», voici un bijou d'histoire en trois chapitres, qui démontre l'inventivité dont certains peuvent faire preuve lorsqu'il s'agit de plaire à une demoiselle! Ah! le confort, quelle belle invention... Fitgi a quitté son terrier pour une maison, une vraie: elle a une porte, une fenêtre, une cheminée et une table, sur laquelle Fitgi s'apprête à passer sa première nuit lorsque son ami Bruno arrive. Ils s'installent par terre pour partager un repas, lorsqu'on sonne à la porte: c'est la (jolie) voisine Maggie, qui leur explique à quoi sert généralement une table, et que c'est bien pratique avec une chaise. Une chaise?

Des illustrations, qui sont aussi de la main de l'auteure, accompagnent cette quête drôle et fantasque, et d'une délicatesse roborative. C'est bien, cette occasion de voir d'un œil nouveau toutes ces évidences qui nous entourent; mais c'est surtout bien une histoire à l'écriture légère, et qui trouve à chaque page une nouvelle façon de nous charmer.