Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

Classique

Ensemble vocal de Lausanne, Les sept paroles du Christ

Qui voudra se faire une idée de l’état ambigu de la musique religieuse du XIXe siècle français devra écouter ces œuvres parallèles de Charles Gounod et de César Franck, composant tous deux (années 1850) les dernières paroles du Christ en croix. Si l’écriture du premier se réfère à Palestrina et cultive un style austère et raffiné, divisant les voix pour varier la couleur, chez le second, des pages chorales d’une profonde intériorité voisinent avec des numéros solos d’une grande fadeur mélodique. On n’est pas loin de Minuit chrétiens . Et les aigus du ténor n’arrangent rien… Il faut toute la retenue et le goût de Michel Corboz, les merveilleuses demi-teintes de l’Ensemble vocal de Lausanne, pour défendre cette musique problématique.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

Un soir à la rédaction du Temps. La salle de réunion est transformée en labo photo géant éclairé de rouge. Au milieu de la pièce, l'artiste Yann Marussich, rendu photosensible. Sur son corps nu se développent des titres du «Temps». 60 spectateurs assistent à l'expérience qui dure 45 minutes.

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

n/a
© Arnaud Mathier/Le Temps