Elles sont jeunes et inséparables, se sentent libres, sont portées par un volontarisme à toute épreuve. Margot et Alma partagent une amitié fusionnelle, on les découvre se présentant ensemble à un casting pour un monologue théâtral parlant de mémoire, de déracinement et de résilience. Dévoilé l’été dernier à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes, Entre les vagues est un film célébrant les hauts et les bas de l’amitié à travers un montage fluide transcendé par une photographie chaleureuse (le chef opérateur américain Sean Price Williams a travaillé avec plusieurs Bolex Digital, des caméras numériques reproduisant le «grain» du 16 mm) et la fougue de deux actrices épatantes – Déborah Lukumuena, récemment confrontée à l’ogre Depardieu dans Robuste, et la Genevoise Souheila Yacoub.