Il est tout courbé, notre petit vieux bonhomme avec sa barbe pointue qui ressemble à un cornet à glace blanc. Mais quand il reçoit une intrigante lettre, il fait son sac et il dévale la pente devant sa maison au bord de la mer, que l’on entend par ses vagues.

Désormais, aussi perclus soit-il, il va sauter d’une colline à l’autre, du moment qu’on le guide bien. Quand il arrive dans un lieu précis – une auberge, un port –, il se remémore un moment avec l’amour de sa vie, la rencontre, le flirt, le mariage, etc. Nostalgie.

Adapter le terrain

Old Man’s Journey est un délicieux jeu pour téléphones, tablettes et consoles. Œuvre du studio autrichien Broken Rules, il est sorti en 2017, avec un déploiement jusqu’à l’année passée sur la X Box One. Rien n’est expliqué, mais on comprend sans trop tâtonner. Au fur et à mesure des marches de notre papy, on doit adapter le terrain à ses explorations. Il avance ainsi et découvre de nouveaux paysages, bord de mer, côte avec phare, vénérable ligne de train… Un petit air d’Une histoire vraie, le conte de David Lynch avec son grand-père traversant les Etats-Unis sur sa tondeuse.

N’esquivons pas les critiques. Vendu 5 francs (4,99 euros), Old Man’s Journey a été jugé cher pour un parcours rapide. Il y a 15 tableaux et, en effet, on peut avancer rapidement si on prend cette rêverie comme une course de bagnoles.

Des images peintes à la main

On peut aussi se laisser bercer par cette promenade de notre vieil amoureux qui arpente les monts et se souvient, dans de magnifiques tableaux peints à la main, avec des pastels vifs et mélancoliques.

On achève le périple, et on apprécie plus encore notre petit vieux bonhomme. On se dit que dans cinq ans peut-être, sur notre téléphone enroulable, on tombera sur ce jeu et on se baladera à nouveau sous le vieux phare. Par nostalgie.


Old Man’s Journey. Jeu disponible sur iOS, Android, PS4, Switch, One, PC, Mac.


Nos conseils précédents sur cette thématique: