Né le 21 mars 1920 à Tulle (Corrèze), Maurice Schérer a adopté le pseudonyme d’Eric Rohmer au début des années 1950 alors qu’il écrit aux tout jeunes Cahiers du cinéma. Egalement professeur de lettres puis rédacteur en chef des Cahiers (1957-1962), il ne devient cinéaste à plein temps qu’en 1963. Toujours pas inscrit par les syndicats professionnels sur leurs listes de référence, il se définit lui-même comme un «éternel amateur»

1959 Le Signe du lion 1962 La Boulangère de Monceau (court métrage) 1963 La Carrière de Suzanne (moyen métrage) 1965 Paris vu par… (sketch: Place de l’Etoile) 1967 La Collectionneuse 1969 Ma nuit chez Maud 1970 Le Genou de Claire 1972 L’Amour l’après-midi 1976 La Marquise d’O 1978 Perceval le Gallois 1982 La Femme de l’aviateur 1982 Le Beau mariage 1983 Pauline à la plage 1984 Les Nuits de la pleine lune 1986 Le Rayon vert 1987 Quatre aventures de Reinette et Mirabelle 1987 L’Ami de mon amie 1990 Conte de printemps 1992 Conte d’hiver 1993 L’Arbre, le maire et la médiathèque 1995 Les rendez-vous de Paris 1996 Conte d’été 1998 Conte d’automne 2001 L’Anglaise et le Duc 2004 Triple Agent 2005 Le Canapé rouge (court-métrage) 2007 Les amours d’Astrée et de Céladon