Approfondir nos connaissances du désir et des pratiques intimes? Une mission certainement délicate que se sont lancée les curateurs du festival Mos_Espa, qui nous parlent d’érotisme, sans tomber dans le voyeurisme ni dans les injonctions. Pour approcher la dimension plus vraie et donc plurielle de la sexualité, ils ont convié thérapeutes, artistes, travailleur-euse-s du sexe, romancières et chanteur-euse-s.

Premier point d’inspiration pour la genèse de cette 14e édition, la dimension sacrée suggérée par le Tao. Un disciple de l’école du maître Mantak Chia sera d’ailleurs présent vendredi 1er octobre pour expliquer, au cours d’une conférence, les principes généraux de cette pratique qui apprend comment gérer l’énergie des états d’extase dans une vision hautement spirituelle et curative. Comme dans une danse de l’énergie Yin et de Yang, où la femme multiplie l’orgasme et l’homme le retient à l’intérieur, grâce notamment à des exercices de respiration.

Plusieurs performances voyageront entre sexualité et gourmandise, comme la dégustation aphrodisiaque qui aura lieu mercredi soir 29 septembre, lors de l’ouverture du festival, ou le samedi 2 octobre au soir avec le show visuel et acoustique d’Oil Productions, un collectif lausannois engagé dans les productions pornographiques éthiques.

De l’art plastique à la musique

Tout l’espace sera occupé par les œuvres signées par nombreux artistes plasticiens qui s’aventurent dans les contrées labyrinthiques du désir et de son expression, des projections de la vidéaste Marion Tampon-Lajarrette aux installations de Virginie Morillo. Quant à Salomé Chatriot, elle fait le parti singulier de parler de chair à travers la technologie. L’artiste, qui utilise mais aussi crée des logiciels, a réalisé un enregistrement biométrique et algorithmique de sa respiration en plein orgasme pour ensuite le retranscrire sur un papier peint recouvrant une des salles du Motel Campo, qui se transformera en sanctuaire sensuel.

Le public pourra donc contempler, mais aussi écouter des DJ sets et des concerts live, avec le folk enchanteur de la chanteuse genevoise Melissa Kassab le jeudi 30 septembre et le retour sur scène du groupe Magic & Naked le soir suivant. A minuit, près de trois ans après leur dernier live, le groupe présentera pour la première fois son troisième album, intitulé Midday Light Wellness. Samedi soir, les festivités se prolongeront jusqu’à 5h du matin grâce au souffle et aux beats de la musique électronique.


Festival Mos_Espa, du mercredi 29 septembre au dimanche 3 octobre 2021, au Motel Campo, route des Jeunes 13 à Carouge. Retrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».