série

Avec «Escale fatale», Arte plonge des migrantes dans les nuits de Dublin

Portée par l’actrice française Aïssa Maïga, cocréée par la romancière Jo Spain, la série que montre Arte ces jours explore les réseaux de prostitution de la capitale irlandaise. Une grande fiction nocturne

La traduction du titre est piteuse, pour une série brillante. Passer de Taken Down à Escale fatale ne revient pas seulement à donner un titre génériquement plat, banal, à la création de Stuart Carolan et Jo Spain. C’est introduire une fausse idée, car ici, l’Irlande n’est pas une escale, plutôt une impasse.

Coproduction d’Arte avec la télévision publique irlandaise RTE, Taken Down commence par le cheminement de la Nigériane Abeni, qu’incarne l’actrice française Aïssa Maïga, vue dans Jonas et Lila, à demain d’Alain Tanner, Les Poupées russes de Cédric Klapisch et dans des séries TF1. Abeni arrive en Irlande avec ses deux fils. Elle se retrouve parquée dans un centre d’accueil planté au milieu d’une zone industrielle de Dublin. On lui dit qu’elle devrait être fixée sur son sort dans les mois à venir.