C’est en 1997 que le grand public la découvre, lorsqu’elle est la «James Bond girl» de Demain ne meurt jamais, la deuxième des quatre aventures de 007 avec Pierce Brosnan. Mais en Asie, elle était déjà une star. Née en Malaisie en 1962, Michelle Yeoh s’est fait connaître dans les années 1980-1990 lorsqu’elle est devenue aux côtés de Maggie Cheung un des visages phares du cinéma d’action hongkongais, qui vivait ses dernières grandes heures à l’approche de la rétrocession de la colonie britannique à la Chine. Dirigée par Sammo Hung (Le Flic de Hong Kong 2, 1985), David Chung (Royal Warriors, 1986; Magnificent Warriors, 1987), Stanley Tong (Police Story 3, 1992), Johnnie To (The Heroic Trio et Executioners, 1993) ou encore Yuen Woo-ping (Tai-Chi Master, 1993), elle brillait à la fois dans les séquences dramatiques que de combat.