Signe des temps, les grands rendez-vous de musique classique de l'été affichent un éclectisme encore impensable il y a seulement quelques années. Aux Rencontres musicales d'Evian (2 au 11 juillet), fief du violoncelliste et chef Mstislav Rostropovitch, la volonté d'ouverture se traduit par un concert du maître du sitar indien Ravi Shankar, flanqué de sa fille Anouschka (mardi 6), mais aussi par la présence du légendaire bluesman BB King (jeudi 8). Autour de ces deux soirées pour le moins inattendues, le festival fait la part belle au répertoire russe.

L'Academy-of-Saint-Martin-in-the-Fields ouvre les festivités ce soir, avec le seigneur des lieux en vedette du 1er Concerto pour violoncelle de Chostakovitch. L'infatigable Rostropovitch troque l'archet pour la baguette le lendemain pour une soirée symphonique entièrement consacrée à Tchaïkovski. L'Orchestre de chambre de Genève prend le relais dans un programme mi-baroque, mi-contemporain. Un récital du pianiste Evgeny Kissin, l'Orchestre de la radio de Francfort, des lauréats de concours internationaux, des chansons traditionnelles russes et la 9e Symphonie de Beethoven dirigée par Rostropovitch en clôture complètent l'affiche.

L. S.

Rencontres musicales d'Évian, du 2 au 11 juillet, tél. 0033/450 75 04 10.